Présentation du lieu

 image24

La commune

La commune de Chabrillan se situe dans la vallée de la Drôme à mi-chemin entre Loriol-sur-Drôme et Crest, Elle compte 676 habitants et son territoire s’étend sur 1775 hectares, entre 149m (au bord de la Drôme) et 352 m d’altitude.
 Le territoire est divisé en deux espaces distincts :
Au nord, la commune est bordée par la réserve naturelle des Ramières de la rivière « Drôme », prolongée par une vaste pleine agricole occupée par de belles fermes anciennes. Au sud se développent des collines traversées par des vallons dans le sens nord-sud. Elles sont  couvertes par des boisements sur les pentes et par des zones agricoles sur les parties plus planes.
La commune est desservie par la route départementale n°104 qui relie Crest à Loriol-sur-Drôme et Livron. Elle réalise notamment la liaison entre l’autoroute A7 et le sud du Vercors (Die).
Elle est traversée dans la diagonale sud-ouest-nord-est par la ligne du TGV, mise en service en 2001.
Les communes limitrophes sont:
• (Allex), Eurre et (Crest) au nord,
• Grâne à l’ouest,
• La-Roche-sur-Grâne et Autichamp au sud,
• Divajeu à l’est.

Carte

Cliquez sur les plans pour les agrandir

chabrillan2

Le village

Le village perché, montre fièrement au-dessus de la plaine, son vieux château et ses remparts. Au loin, le vieux bourg semble encore jouer le rôle de guetteur qui a inspiré sa naissance. Le promeneur s’aventurant à l’intérieur de son enceinte pourra embrasser un splendide panorama sur le Vercors et la forêt de Saou. En se déplaçant au hasard de l’enchevêtrement de ses ruelles étroites, en flânant auprès de ses lavoirs ou jardins, cachés par maintes murailles, il aura l’impression un instant de remonter le temps. Çà et là, une porte voûtée, un fronton sculpté, une fontaine lui font découvrir l’époque d’un bourg prospère où les Chabrillanais d’aujourd’hui ont su concilier le respect du passé avec les impératifs de la vie contemporaine.
Le village en pente a été construit sur un site d’éperon, à 246 m d’altitude, près de la rivière Drôme, au flanc d’un coteau. Il se situe à 8 km environ au couchant de la ville de Crest et une quinzaine de kilomètres des villes de Loriol ou Livron. Sa construction n’a pas été l’effet du hasard, mais a répondu à des impératifs liés au relief. Il s’est tout naturellement élevé sur l’éperon rocheux le plus saillant qui domine la plaine, sa position lui valant une forte exposition au mistral, agréable lors des grandes chaleurs estivales mais redoutable certains jours d’hiver.

plan_chabrillan_zoom[1]

MM.L

Sans titre